Contactez-nous

La furie Kamiji

Notre vainqueur Yui Kamiji a sans conteste connu la plus belle année de sa carrière, raflant au passage 14 titres !

Elle en a notamment empoché huit d’affilée durant la première partie de la saison. Si cette fantastique série s’arrêtait en finale du BNP Paribas Open de France face à la désormais retraitée Jiske Griffioen, ce n’était que pour reprendre de plus belle après Wimbledon. Elle remportait alors consécutivement les six tournois suivants, dont le Belgian Open et l’US Open.

Si la saison se terminait sur une pointe de déception avec sa défaite en finale des Masters face à Diede de Groot, sa dauphine au classement, 2017 a vu la Japonaise réaliser une sacrée moisson de trophées et elle trône désormais tout en haut du classement mondial.

 

Aniek Van Koot a de son côté connu une deuxième moitié de saison plus difficile. Handicapée par une blessure au bras lors de sa finale au Belgian  Open, la Néerlandaise a dû faire l’impasse sur le British Open et sur le Birmingham Open pour se soigner. Elle a ensuite été confrontée à la furie Kamiji, qui l’a battue successivement en demi-finale à l’USTA Wheelchair Championships et à l’US Open puis en quart de finale à l’Open d’Amiens. La sympathique Aniek terminait la saison sur une demi-finale aux Masters de Londres qu’elle perdait face à sa compatriote Diede de Groot. Elle entame cette nouvelle année à la cinquième place mondiale mais n’y stagnera cependant probablement pas longtemps vu le peu de points qui la séparent de la quatrième et même de la troisième…