Contactez-nous

Wagner (à nouveau) au sommet, Davidson en embuscade

Une nouvelle année terminée au sommet de la hiérarchie mondiale, un nouveau titre aux Masters de fin d’année en simple comme en double, des records explosés… David Wagner a (une nouvelle fois) connu une année incroyable avec de multiples titres. Après son onzième succès au Belgian Open, record toutes catégories confondues, le Californien a enchaîné par un succès final au British Open, une finale au Birmingham Open perdue contre Heath Davidson puis une demi-finale perdue contre le même Davidson à l’USTA Wheelchair Championships. Pas de quoi entamer la confiance accumulée pendant toute la saison par l’Américain puisqu’il ne laissait ensuite plus aucun tournoi lui échapper, glanant au passage de nouveaux titres à l’US Open, au Sardinia Open, au French Riviera Open puis aux Masters de doubles, au Bath Indoor Open et aux Masters de simples.

 

Son opposant malheureux en finale du Belgian Open connaissait lui aussi une saison faste puisqu’il finit l’année à la cinquième place mondiale après l’avoir commencé à la… 21ème ! En août, il confirmait ses bons résultats au Belgian Open en atteignant les demi-finales au très relevé British Open puis, surtout, en s’imposant en finale à Birmingham face à David Wagner. L’Australien poursuivait encore par une finale à l’USTA Wheelchair Championships avant de devoir s’incliner deux fois en demi-finale à Bath puis aux Masters à Londres. De quoi l’encourager à continuer son ascension au classement en 2018 !